Le béton est un matériau minéral qui répond aux exigences de l’architecture contemporaine extérieure et intérieure. Ses multiples atouts en font le matériau idéal pour les projets qui exigent la qualité, l’intégration avec les projets existants et l’harmonie entre les espaces. Nous allons voir dans cet article les nombreuses possibilités que le béton offre en termes de sols décoratifs Planchers décoratifs en béton .

Béton décoratif intérieur

Voici les aspects décoratifs de surface en béton pour les intérieurs de maisons individuelles, magasins, bureaux, bâtiments publics, etc…

Béton poli

Ce procédé révèle la texture interne du béton et donc la couleur et la forme des agrégats.

Il est obtenu par passages successifs d’une machine à polir équipée d’outils abrasifs sur la surface du béton trempé. Les premiers passages sont réalisés avec des outils abrasifs à gros grain, pour poncer le béton sur plusieurs millimètres d’épaisseur. Les passes suivantes sont effectuées avec des grains de plus en plus fins pour polir la surface. Après cinq ou six passes de polissage, un vernis brillantou même un vernis miroir est obtenu.

Béton poli.

Béton lisse

Il est obtenu en passant un lisseur manuel ou mécanique (face à la surface avec un hélicoptère en béton) jusqu’à ce qu’une surface lisse soit obtenue. Le béton peut être coloré dans la masse ou coloré sur la surface en saupoudrer avec un colorant durcisseur de surface (béton quartonné).

Béton ciré

Ce procédé est dérivé de sols industriels. Le béton est coulé en place et surface à l’hélicoptère (chauffage mécanique) avec l’incorporation d’un durcisseur de surface (quartz) peut être coloré. La finition cirée est donnée en appliquant, après durcissement, un « pore de remplissage » (cire).

Béton ciré.

Béton décoratif extérieur

Voici les aspects extérieurs décoratifs de surface en béton pour terrasses en béton, allées, approches, patio, cour, tours de piscine, etc…

Béton désactivé

béton désactivé, Le également connu sous le nom de béton lavédésactivation, est un béton décoratif obtenu en combinant une formule de béton appropriée enrichie de gravier et une technique d’application spéciale. Ce dernier implique l’apparition de gravier en enlevant la couche superficielle du mortier de surface au moyen d’un produit de appliqué à la surface du béton frais.

Ce revêtement de sol offre un excellent rapport qualité/prix/rendu.

Béton désactivé.

Béton imprimé par pochoirs

Ce processus vise à reproduire l’apparence des matériaux existants (pavés, dalles de pierre, etc.) sur la surface du béton, créant des motifs en deux dimensions. Ces motifs sont obtenus en posant des rouleaux ajourés de carton stratifié formant un « pochoir  » sur la surface du béton frais, puis en les enlevant une fois le béton durci.

Béton imprimé par des pochoirs.

Béton imprimé

Également connue sous le nom de béton d’empreinte, béton marqué, béton matriciel, la technique consiste à appliquer une empreinte sur le béton fraisafin d’imprimer un motif en relief. Ce processus, qui permet de donner des effets de relief en trois dimensions, ne doit pas être confondu avec le béton imprimé au pochoir.

Le choix des impressions est très varié et permet à tous les types de décor. Ces impressions, également appelées moules ou matrices, utilisées en combinaison avec des durcisseurs colorés et une avec un matériau de dégagement coloré, permettent de imiter des matériaux naturels de réalisme trompeur tels que les pierres, les pavés, la brique, le bois.

Deck matrices décoratives en béton.

Béton bouché

État de surface obtenu par passage d’une boue sur du béton trempé. Cette machine est équipée de rouleaux avec des pointes en carbure qui martelent la surface du béton trempé, produisant un éclatement localisé. Ce procédé révèle la texture interne du béton et donc la couleur et la forme des agrégats.

Aspect roche en béton beurré.

Béton sablé

Résultats du traitement mécanique du béton durci par sablage de matériaux abrasifs (sables, silice…). Le traitement est de préférence fait en présence d’eau pour éviter la poussière : c’est ce qu’on appelle hydrosable ou béton hydrogommé.

Béton poncé

Variante de béton poli mais adapté pour une utilisation en extérieur. La finesse du ponçage est délibérément limité afin de ne pas rendre la surface trop glissante.

Béton à l’échelle

Cette finition consiste à scalper, après durcissement, la peau du béton sur quelques millimètres à l’aide d’une ponceuse équipée d’outils de dénudage.

Ce procédé révèle la texture interne du béton et donc la couleur et la forme des agrégats.

Le dernier aspect est celui du sol rocheux .

Béton lisse

Il est obtenu en passant un lisseur manuel ou mécanique (surfaçage d’un hélicoptère en béton) jusqu’à ce qu’il soit obtenu d’une surface lisse. Cette finition peut être appliquée sur du béton coloré dans la masse ou sur la surface par saupoudrer de colorant durcisseur.

Béton taloché

La finition de ce béton, faite avec un flotteur, est moins fine que la finition lissée ; de légers mouvements de l’outil peuvent être observés.

Béton balayé

Béton décoratif dont la surface est texturée par fines stries parallèles et régulièresbalai de marquage, qui favorisent l’adhérence tout en améliorant l’esthétique. Ces stries sont réalisées à l’aide d’un spécifique sur du béton fraîchement coulé. La régularité et la forme des stries peuvent varier en fonction de l’apparence finale recherchée.

Concreteswept.

Tag : découvrir le béton balaye