Sélectionner une page
string(107) "
Experts Immobilier
"

Astuces Expert immobilier

Pour déterminer la « valeur vénale d’un bien immobilier », on a toujours besoin de l’intervention d’un expert immobilier. Dans divers domaines où interviennent les banques, le fisc, les notaires ou les tribunaux, on peut se servir du « rapport d’expertise » de ce professionnel comme preuve juridique indépendante. Ce document est d’ailleurs reconnu par ces entités.

En cas de conflit comme lors d’une procédure de divorce, d’un contrôle fiscal ou d’une succession donation, l’estimation de prix octroyée par l’expert facilite le partage. Cette donnée est aussi utile aux banques quand elles ont besoin de faire les analyses des biens proposés en gage par les demandeurs de prêts. Elle sert aussi de référence pour tous ceux qui ont besoin de connaitre la valeur d’un bien ou d’un ensemble de patrimoine.

L’« avis de valeur d’expert » quant à lui est une sorte d’approximation permettant de se référer par rapport au prix du marché local.

Experts Immobilier

Astuces expert et sa touche d’expert

Astuces expert met à la disposition de ses clients une équipe jeune et dynamique constituée de trentenaires compétente. Quel que soit le type de bien (maison particulière, local professionnel ou commercial, biens d’exception, etc.),le team peut toujours les évaluer. Il collabore aussi avec n’importe quel type d’acteurs (professionnels, particuliers, institutions financières, agents de loi, etc.).

Des experts immobiliers certifiés

Toutes les personnes qui travaillent pour le compte de Astuces expert dispose d’une certification REV et bénéficient d’une reconnaissance par la chambre syndicale du métier. Cette société travaille sur tous les types dossiers qu’on lui confie : qu’il soit résidentiel ou locatif et quelle que soit sa localisation dans l’Hexagone.

L’immobilier commercial : un des domaines d’expertise de Astuces expert

Grâce aux expériences qu’elle a acquises depuis des années en matière de vente de locaux commerciaux et de fonds de commerce, la société a toutes les compétences nécessaires pour faire l’estimation de ces types de biens. Elle œuvre non seulement sur le continent, mais aussi dans les DOM TOM.

L’investissement locatif : pourquoi se confier à Astuces expert ?

Il n’est pas toujours facile de trouver un consensus entre deux parties lors d’une opération commerciale ou bien d’un partage de biens immobiliers. On a donc besoin d’un expert pour faire la justification des prix donnés dans les rapports. Cela permet aux contractants de mieux comprendre les données. Ainsi, ils peuvent aussi optimiser leurs décisions. Mais l’avantage de se confier à Astuces expert c’est aussi de bénéficier de ses conseils d’expert. Ils permettent de connaitre d’autres points, à part le prix qui sont utiles à l’élaboration d’un projet d’investissement immobilier.

Astuces expert : dans l’univers des experts très recherchés

On confond souvent agent immobilier et expert immobilier. Pourtant, ce sont deux experts vraiment différents. En tant qu’expert immobilier, les agents travaillant pour le compte de Valuaris apportent des informations importantes concernant les biens immobiliers. Ces données sont léguées aux acheteurs, vendeurs, investisseurs dans le domaine immobilier. D’ailleurs, nombreux cherchent à collaborer avec Astuces expert pour son efficacité et la pertinence de son travail.

Un expert immobilier : pour qui ?

Tout le monde qui a besoin de connaitre la valeur vénale précise d’un bien immobilier peut faire appel à un expert immobilier. Ce type de donnée peut servir de preuve lors d’une situation contentieuse, d’un échange commercial ou dans d’autres cas.

Pour les particuliers, le bilan patrimonial, la transmission de biens ou le partage lors d’un divorce sont les principales raisons d’une demande d’intervention d’un expert immobilier. Contrairement aux investisseurs, il arrive rarement qu’ils aient des conflits avec de tierces personnes. Ces investisseurs doivent généralement utiliser les rapports d’expertise immobilière pour gérer plus aisément les conflits auxquels ils doivent faire face. Les commerçants se trouvent souvent dans la même situation qu’eux. Ils finissent aussi par solliciter l’intervention d’un expert immobilier.

Le professionnel comme Astuces expert leur apporte des preuves à mettre sous les mains des juges qui vont trancher pour les contentieux commerciaux liés à la valeur locative, au fonds de commerce et bien d’autres encore. Ils peuvent aussi se servir de ces preuves pour régler les problématiques à l’amiable.

La mission des experts immobiliers vis-à-vis des grandes entités

Il y a deux cas qui peuvent pousser les banques et les compagnies d’assurance à faire appel à un expert immobilier. Le premier est qu’elles ont besoin de justifier la valeur des biens proposés en gage par leurs clients. Le second est de faire un rapport de la valeur vénale des biens qu’ils gèrent en propre. Les grandes entreprises quant à elles ont besoin des rapports faits par les experts immobiliers pour établir un bilan ou faire une publication de comptes sur une période donnée.

Pour les institutions publiques, les rapports d’expertise immobilière leur permettent de faciliter la vente ou la mise en location des biens qu’ils gèrent. Ce type de document authentifie aussi l’exactitude de la valeur vénale du bien. Elles peuvent aussi bénéficier des conseils de la part des experts pour optimiser la gestion des biens.

On ne parle de valeur locative que dans un bail. Il s’agit de la contrepartie financière qu’un locataire pourrait payer au propriétaire d’un bien pour l’usage de ce dernier selon les conditions habituelles d’occupation pour la catégorie du local concerné. Ce moment est raisonnablement calculé par rapport à la nature du bien, son emplacement et le prix moyen du loyer sur le marché local sans prendre en compte les charges locatives, les taxes ou TVA et toutes les éventuelles dépenses pour le preneur. Il est possible de donner une estimation de valeur locative à tout type de bien : terrain nu, terrain avec une construction, un local commercial ou professionnel, un bien exceptionnel, une maison particulière, etc.

Comment fait-on pour déterminer la valeur locative ?

Pour déterminer la valeur locative d’un patrimoine immobilier, plusieurs conditions doivent être réunies. Outre le loyer par exemple, aucun paiement comme le droit au bail ou le droit d’entrée ou pas-de-porte n’est considéré. Aussi, les contractants c’est-à-dire le preneur et le propriétaire doivent tous être consentants. Il est également important de fixer le délai de la négociation avant la signature du contrat de bail. Quand on réalise ce dernier, les pratiques en vigueur doivent toutes être respectées. Il est aussi important de présenter le bien par rapport aux conditions du marché et d’établir une relation saine et équilibrée entre les contractants. L’ensemble des informations doit rester neutre et ne doit donner aucun avantage particulier à l’une des parties.

Faire une expertise immobilière de la valeur vénale d’un Bien immobilier

Avis de valeur et estimation immobilière : différences entre le rapport fait par un expert immobilier et un agent immobilier

Pour faire une estimation de valeur de n’importe quel type de patrimoine immobilier (parts de SCI, terrain, local commercial, fonds de commerce, etc.), on peut faire appel à un agent immobilier. Ce dernier donne la valeur approximative du bien au moment de l’estimation. Cette opération peut aussi être nommée l’ « avis de valeur ». Si on cherche un rapport plus complet et plus pertinent, on demande plutôt la réalisation de l’estimation à un expert immobilier.

Il faut noter qu’il y a des différences entre les deux, c’est-à-dire entre une estimation faite par un agent immobilier et une autre qui a été réalisée par un expert immobilier.

Dans le premier cas, le document peut être obtenu gratuitement. Il est même possible d’avoir les résultats de manière verbale et spontanée. Ils permettent d’établir une base de relation entre les contractants (acheteur ou locataire et propriétaire). Néanmoins, la neutralité de cet avis de valeur pourrait toujours être remise en question. Habituellement, l’auteur donne avantage aux propriétaires afin d’avoir la commission lors de la signature du mandat de vente.

Dans le second cas, le professionnel qui réalise l’estimation a une homologation. Son intervention est toujours neutre et indépendante. Son but n’a rien de commercial. Sa mission reste dans le cadre de la détermination de la valeur du bien en question.

Tous les types de Biens peuvent être soumis à une expertise immobilière. En général, les particuliers ou les foncières se servent d’un rapport d’expertise immobilière pour évaluer un bien à mettre en location. Les commerciaux ou investisseurs quant à eux sollicitent cette analyse, dont le but de détenir une preuve en cas de conflits.

Un rapport d’expertise immobilière est un document utilisable comme preuve lors d’un conflit ou d’un simple partage qui nécessite des informations précises concernant la valeur vénale d’un Bien. Il ne peut être délivré que par un expert immobilier agréé ou un expert immobilier judiciaire. Dans l’Hexagone, il y en a environ 700 professionnels actifs. Il est aussi possible de demander à ce professionnel un simple avis de valeur neutre et indépendant.

Que fait un expert immobilier spécialisé dans les locaux commerciaux ?

Il faut noter que le métier d’un expert immobilier spécialisé dans les locaux commerciaux n’a rien à avoir avec le métier d’un agent immobilier. En effet, l’estimation du prix d’un local professionnel ne fait pas partie des compétences d’un agent immobilier. Cela nécessite une approche technique très particulière et la mise en œuvre d’un savoir-faire pointu soutenu par une analyse du droit commercial. L’expert fait aussi appel à ses connaissances en baux commerciaux lors de la réalisation de sa mission.

Idée de prix

Comme n’importe quel professionnel, on doit payer un expert immobilier, mais à quel prix ? Ici encore, il y a une différence entre lui et l’agent immobilier. Ce dernier peut donner l’estimation dans l’immédiat et sans demander de rémunération. Il aura sa paie une fois qu’il y signature de contrat de bail ou d’achat. L’expert immobilier quant à lui propose un document facturé plus riche en informations. Il doit d’abord consulter plusieurs éléments avant de donner un retour. Le résultat ne peut donc être fourni en spontanéité.

Selon les cas, l’intervention d’un expert immobilier pour faire une expertise immobilière peut être obligatoire ou facultative. Néanmoins, en cas de conflits ou de négociations entre deux parties, elle représente une issue incontournable. Elle peut aussi constituer de base pour les particuliers qui souhaitent acheter ou vendre un bien et qui ont besoin d’avoir une idée de prix du marché. À ce moment, on l’appelle plutôt un « avis de valeur ».

Les experts immobiliers comme ceux de Astuces expert sont toujours neutres. Leur unique but est de fournir le prix le plus juste possible et qui est le plus ajusté avec la valeur vénale du Bien. Ce qui n’est pas le cas avec un agent immobilier qui se penche généralement sur le côté du vendeur et dont l’objectif est de réussir la vente. Cependant, ces deux professionnels collaborent quand l’agent immobilier a besoin de faire justifier le prix du bien et donner sa valeur vénale pour un tiers qui en demande.

Les différents cas qui nécessitent un expert immobilier

Le rapport d’expertise immobilière : une preuve irréfutable

L’intervention d’un expert comme Astuces expert devient obligatoire quand on a besoin d’une mise à jour des valeurs vénales au bilan. Ce sont les grandes entités comme les banques ou les entreprises importantes qui en nécessitent avant de faire une affectation de biens.

Contraints de passer par des contrôles fiscaux qui sont basés particulièrement sur la valorisation du patrimoine, les investisseurs et commerçants font appel aux experts immobiliers. Ce sont les rapports faits par ces professionnels qui sont retenus comme preuve par le juge ou le Fisc.

La taxe donnée par l’administration fiscale est basée sur la valeur des biens transmis lors d’une donation succession. L’intervention d’un expert immobilier comme Astuces expert permet d’éviter toute pénalité rétroactive au moment du partage de l’héritage.

Il arrive des fois où les particuliers sont soumis à des contrôles fiscaux ou des contrôles à l’ISF. Alors, pour justifier la valeur de leurs Biens immobiliers, une preuve dont principalement un rapport d’expertise immobilière leur est utile. Elle est incontestable même vis-à-vis de l’administration fiscale.

Le rapport d’expertise : un terrain d’entente incontournable

Il est généralement ardu pour un commerçant ou une entreprise quelconque de donner l’estimation d’un bien. Mais quand on fait appel à un expert immobilier comme Astuces expert, on peut avoir une valeur vénale précise et incontestable.

Le problème peut aussi arriver aux particuliers. En cas de divorce par exemple, le partage des biens n’est pas toujours facile. Il est donc utile d’avoir en main la valeur exacte de l’ensemble du patrimoine. De cette manière, on peut aisément trancher.

Lors des échanges commerciaux, l’avis de l’expert immobilier a toujours plus de poids. La raison est simple : il reste toujours dans la neutralité. Il n’est ni du côté de l’acquéreur, ni du côté du vendeur. Comme la signature d’un compromis de vente avec le propriétaire a de l’importance pour l’agent immobilier, il peut faire une estimation lui donnant faveur. Cela peut avoir des impacts sur le prix du bien et la différence pourrait être considérable.

Le rapport d’expertise : une preuve de transparence

Pour les entrepreneurs qui ont des actions dans une société ou entreprises, le rapport d’expertise peut constituer la base d’un compte rendu à propos de leurs parts sociales. Lors d’une liquidité, on peut s’en servir.

Dans le cas d’une demande de prêt, les emprunteurs peuvent se servir d’un rapport d’expertise immobilière pour donner plus de poids à leurs dossiers. De leur côté, les banques peuvent aussi demander sa réalisation pour avoir une garantie d’avoir un gage ayant une juste valeur qui serait facilement revendable. En général, c’est une étape que les organismes de crédits exigent d’eux-mêmes lors des études des dossiers des demandeurs.

10 + 5 =